Comment fonctionne la motivation et quel lien avec le TDAH?

Bonjour à toi lecteur dispersé, aujourd’hui je vais te parler de comment fonctionne la motivation et quel est son lien avec le TDAH. Ça te parle?

👉L’objectif de cet article est triple:

  • Te donner une information fiable, à jour et basée sur des réalités scientifiques.
  • Ensuite, je souhaite utiliser mes connaissances et ma capacité à transformer le compliqué en simple pour que tu comprennes rapidement en quoi le TDAH impacte ta motivation.
  • Pour finir, grâce à mon expérience avec le TDAH, je vais faire de mon mieux pour te donner des conseils simples, utiles et applicables dans la vraie vie. C’est parti!🚀

On va plonger ensemble dans le cerveau, mais promis, on va garder ça fun et facile à comprendre.

Accroche-toi, on va parler de ces petites zones dans notre tête qui aiment les récompenses instantanées, surtout quand on parle du TDAH (Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité). Ton cerveau c’est comme un fan de fast-food : il veut tout, tout de suite!


Bases cérébrales de la motivation

La motivation est un processus complexe qui implique plusieurs composantes du cerveau.

Système de la récompense

  • Avant toute chose, tu dois savoir ce qu’est un neurotransmetteur. Alors, c’est quoi un neurotransmetteur? Imagine que ton cerveau est une pièce où a lieu un soirée. Parmi tes invités, il y a les neurotransmetteurs: ce sont tes invités VIP. Ce sont des messagers chimiques qui vont passer des messages entre les neurones (cellules du cerveau) . Certains neurotransmetteur disent « Hé, bougeons ! » ,comme l’adrénaline , d’autres sont plutôt du genre « Restons zen » ,comme la sérotonine, et il y en a qui sont les rois de la fête, rendant tout le monde heureux , comme la dopamine.
  • Produite par le cerveau, la dopamine donne la sensation de plaisir, elle fait partie de ce que l’on nomme le circuit de la récompense. Son rôle est important car elle participe à nous rendre motivé. La dopamine est souvent appelée la « molécule de la récompense ou du plaisir » car elle est libérée en réponse à des expériences agréables, comme manger ou des interactions sociales positives.

Circuit de la Dopamine

Plusieurs structures du cerveaux interconnectées récompensent certaines actions par une sensation de plaisir via la dopamine. Il est activé lorsque nous anticipons ou expérimentons des récompenses, renforçant ainsi la motivation à poursuivre des comportements similaires à l’avenir.

Des études en neuroimagerie ont montré que des régions du cerveau s’activent différemment selon le niveau de motivation. Une forte motivation peut entraîner une activation plus intense du circuit de la dopamine, indiquant un engagement plus élevé vers un objectif ou une récompense.

Recevoir une promotion au travail peut déclencher une forte libération de dopamine, renforçant la motivation à continuer à travailler dur et à atteindre de nouveaux objectifs.

Cortex préfontal: le grand planificateur

  • Cette région du cerveau située juste derrière le front est impliquée dans la planification complexe, la prise de décision, et la régulation de l’impulsivité. Elle aide à évaluer les conséquences à long terme des actions et à maintenir la motivation pour des objectifs à long terme.
  • Lorsque tu planifies un voyage que vous désirez vraiment faire, ton cortex préfrontal s’active pour organiser les détails du voyage.
  • Référence: Kringelbach, M.L., & Berridge, K.C. (2009). « Towards a functional neuroanatomy of pleasure and happiness ». Trends in Cognitive Sciences.
  • Référence: Schultz, W. (2007). « Behavioral dopamine signals ». Trends in Neurosciences.
  • Référence: Miller, E.K., & Cohen, J.D. (2001). « An integrative theory of prefrontal cortex function ». Annual Review of Neuroscience.
  • Référence: LeDoux, J. (2000). « Emotion circuits in the brain ». Annual Review of Neuroscience.
  • Référence: Schultz, W. (2007). « Behavioral dopamine signals ». Trends in Neurosciences.

Le système limbique

  • Le système limbique, notamment l’amygdale et l’hippocampe, est impliqué dans la gestion des émotions et la mémoire. Les émotions jouent un rôle significatif dans la motivation, par exemple, la peur de l’échec peut motiver quelqu’un à travailler plus dur.
  • Regarder ton film préféré peut déclencher des émotions agréables, activant le système limbique et renforçant la motivation à revoir des films similaires.

La motivation est aussi influencée par des facteurs internes et externes.

Facteurs Internes et Externes

  1. Facteurs internes:
    • Les besoins biologiques (comme la faim et la soif), les intérêts personnels, et les valeurs sont des exemples de facteurs internes qui influencent ta motivation.
  2. Facteurs externes:
    • Les récompenses externes (comme l’argent, les louanges), les pressions sociales, et l’environnement peuvent également influencer ta motivation.
  3. Exemple: lorsque tu te fixes l’objectif de faire de l’exercice régulièrement, plusieurs facteurs de motivation entrent en jeu. Biologiquement, ton corps peut rechercher les bénéfices de l’exercice (libération d’endorphines). Cognitivement, tu pourrai être motivé par l’objectif d’améliorer tasanté ou ton apparence. Socialement, le soutien des amis ou la participation à des groupes d’exercice peut également renforcer ta motivation.

En résumé, la motivation est un processus multidimensionnel qui implique l’interaction de processus biologiques, cognitifs et sociaux. Les recherches en neuropsychologie continuent d’élargir notre compréhension de la façon dont ces différents éléments s’intègrent pour motiver le comportement humain.

Ton cerveau: ce fan de fast-food 🍔

Course aux récompenses instantanées🎖️

Pour toi, attendre une récompense, c’est comme attendre que le micro-ondes chauffe son plat pendant 5 minutes. C’est bien trop long ! Tu préfères les gratifications express, comme un like sur Insta. Faire des trucs qui rapportent plus tard ? Pff, trop ennuyeux pour toi.

Marathon mental ou sprint ?

Se concentrer sur un gros projet, c’est comme te demander de courir un marathon alors que tu préfères les sprints. Si c’est pas fun ou immédiat, ton cerveau zappe.

Scènes de la vie de tous les jours :

Au boulot : l’adulte avec TDAH, c’est celui qui va rêvasser pendant les réunions. Pourquoi ? Parce que son cerveau cherche des trucs plus excitants, comme bousiller son boss dans son jeu vidéo préféré😂 .

Les joies du quotidien : les tâches ménagères ? Pour toi, c’est comme regarder de la peinture sécher. Tu as besoin d’action, de trucs qui flashent pour rester concentré.

En gros, le TDAH, c’est un peu comme avoir un cerveau qui carbure à la dopamine turbo, toujours en quête de satisfaction immédiate. Comprendre ça, c’est super pour aider ces champions de la gratification express et pour trouver des moyens de les garder motivés sur la durée.

Allez, on garde le smile et on continue d’explorer ce cerveau fascinant ! 🧠✨

Alors comment se motiver et se maintenir motivé en tant que TDAH?


Comment se motiver lorsqu’on a un TDAH?

Fixe-toi des objectifs réalisables

Imagine que tu décides de devenir le prochain Usain Bolt. Tu commences par courir… jusqu’au frigo pour une collation. C’est un début, non? Blague à part, te fixer l’objectif de courir un peu chaque jour est plus gérable et peut progressivement construire une habitude saine et motivante.

Il est donc préférable de découper ton objectif en petites étapes.

Trouve la joie dans les tâches quotidiennes

Faire la vaisselle peut sembler aussi excitant que de regarder de la peinture sécher.

Mais que dirais-tu de transformer cela en un concours personnel? Combien de temps pour nettoyer tout ça? Est-ce plus rapide que la dernière fois? Transformer les tâches ennuyeuses en petits défis peut rendre ces moments plus supportables.

Utilise des récompenses

Tu dois terminer un rapport pour le travail, mais ton esprit divague vers la TV. Pourquoi ne pas t’accorder 30 minutes de Netflix pour chaque heure de travail accompli?

Trouve ta passion

Si tu adores la photographie, l’idée de lire un gros livre sur l’histoire de la photographie peut être plus séduisante que de regarder une série sur Netflix. Trouve ce qui te passionne et plonge-toi dedans. Qui sait, peut-être que tu deviendras le prochain Ansel Adams des selfies?

En résumé, pour un adulte avec TDAH, il est crucial de trouver des moyens créatifs et ludiques de s’engager dans des tâches, même les plus routinières. Utiliser des stratégies comme la gamification, la fixation d’objectifs réalistes, et se concentrer sur ses passions peut aider à rester motivé et attentif. Et rappele-toi, chaque petite victoire est une étape importante !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut